Skip to main content

Boganium, handwavium et les autres

Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres
Boganium, handwavium et les autres

2018, Installation, mixed media, variable dimensions,
Separate elements: edition of 3 + 1 EC + 1 AP
Whole installation: edition of 1 + 1 EC + 1 AP

(English)
Swiss artist Alan Bogana presents an installation consisting of a series of works based on minerals from the Museum's prestigious collection.

Through this installation, specially designed for the Museum, he proposes a subjective and fictional system of organization that questions the notions of nature, humanity and the planet's finite resources, as well as the blurring of borders and contours: the notion of classification itself.

During a residency at the Cité des Arts in 2014-15, the artist digitized several minerals of the collection, which served as the raw material he used to create digital works. In this new phase of the project, the artist returns to materiality using 3D printing techniques. The crystalline forms are now diverted into a subsequent process of anthropization.

Inspired by various phenomena from the mineral world, such as the inclusion of fluids and crystal twinning, the artist weaves analogies between the utopia of digital technologies and the complexity of nature. Each element of the installation suggests a story through its’ form. The whole installation will interact with the enormous richness of shapes and colours of the mineral specimens of the Museum, which are at the origin of the artist’s works themselves.

 

(French)
L’artiste suisse Alan Bogana présente une installation composée d'une série d’œuvres réalisées à partir des minéraux de la prestigieuse collection du Musée. Au moyen de cette installation, pensée pour le Musée, il propose un système d'organisation subjectif et fictionnel interrogeant les notions de nature, d'humanité et les ressources finies de la planète ainsi que le flou des frontières, des contours : la classification elle-même.

Lors d’un séjour en résidence à la Cité des Arts en 2015, l’artiste a numérisé plusieurs minéraux de la collection, un matériel de base qu'il s'était approprié pour réaliser des œuvres numériques. Dans cette nouvelle étape du projet, l'artiste retourne à la matérialité au moyen de techniques d'impression 3D. Les formes cristallines sont cette fois détournées dans un ultérieur processus d’anthropisation.

Inspiré par différents phénomènes issus du monde minéral, tels que l’inclusion de fluides et les macles, l’artiste tisse des analogies entre l’utopie des technologies numériques et la complexité de la nature. Chaque élément de l’installation suggère une histoire qu'elle raconte par sa forme. L'ensemble entrera en dialogue avec l’énorme richesse des formes et des couleurs des spécimens minéraux du Musée à l’origine des œuvres même.

Ce projet a pu voir le jour grâce au soutien de la République et Canton de Genève et a été subventionné par la Ville de Genève.


Un essai éponyme de Roxane Bovet (éditions Clinamens) accompagne l'exposition